Gouvernement fédéral

Le 27 octobre 2019, j'ai été nommé Ministre, puis vice-Premier ministre (le 1 décembre 2020) par le Roi.

Retrouvez-ci dessous les actualités liées à mes compétences ministérielles : vice-Premier, Budget, Fonction publique, Politique scientifique et Loterie nationale.

Vous pouvez également retrouver mes communiqués de presse sur mon Site gouvernemental

Jusqu’à présent, les pompiers et ambulanciers volontaires travaillant pour les zones de secours n’étaient pas couverts par une assurance maladies professionnelles. La ministre des Affaires sociales Maggie De Block ainsi que ses collègues de la Fonction publique David Clarinval, des Indépendants Denis Ducarme et de la Sécurité Pieter De Crem, annoncent aujourd’hui qu’ils seront désormais traités de la même manière que leurs collègues professionnels.

Ce vendredi, j’étais l’invité de l’émission Business club sur LN24

Après avoir fait un point précis sur la situation, je suis revenu sur l’impact économique qu'aura cette crise pour nos citoyens et nos entreprises.

La lutte contre le coronavirus et les mesures de soutien à l’économie coûtent cher. Le déficit budgétaire pourrait atteindre 7 % cette année, au lieu de 2 %.

Des chiffres que le vice- Premier ministre et ministre fédéral du Budget, David Clarinval (MR), s’est refusé à confirmer. « Il est très prématuré de se lancer dans de telles estimations », a indiqué le cabinet du vice-Premier, interrogé par l’agence Belga.

Ma réaction suite au Conseil National de Sécurité en direct sur LN24. Le CNS était consacré aux mesures prises par le gouvernement fédéral dans la lutte contre le coronavirus.

Pour l’instant, le ministre du Budget, David Clarinval (MR), na pas encore dû débourser un euro de crédit supplémentaire pour lutter contre le coronavirus. Mais les demandes de sa collègue de la Santé, Maggie De Block (VLD) risquent de ne pas tarder. Plus inquiétantes sont les conséquences sur la croissance. Pour l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le virus menace l’économie mondiale et pourrait entraner une chute de 0,5 % des perspectives de croissance. Si a se confirmait en Belgique, cela assombrirait notre horizon de plusieurs milliards !

On continue à créer des emplois. Le tax shift en a créé des milliers, on est à plus de 300.000, on en annonce 50.000 de plus en 2020. La politique menée a porté ses fruits. On nous a beaucoup critiqués sur le pouvoir d’achat, mais il a augmenté de 2,5% l’an dernier, et on annonce encore presque 2% d’augmentation pour 2020. En plus, on a amené des recettes pour la sécurité sociale. La dette diminue – on a est à 99% du PIB – ce qui n’était plus arrivé depuis très longtemps. Le déficit été fortement réduit avant la chute du gouvernement.

David Clarinval (MR), ministre fédéral du Budget et de la Fonction publique, est l’invité politique de Fabrice Grosfilley dans Toujours + d’Actu, ce vendredi. Il revient sur les révélations autour du déficit budgétaire au niveau fédéral, des critiques concernant le tax shift, sur les négociations autour d’un nouveau gouvernement fédéral…

La Belgique va pouvoir consolider et augmenter le volume d’emploi au sein des entreprises actives dans le secteur spatial. Ces retombées positives concerneront une série de nos entreprises qui sont à la pointe en matière de lanceurs, portes d’entrée indispensables à l’accès à l’Espace dont les Européens veulent plus que jamais pouvoir garder la maîtrise. Leurs sites de Bruxelles, Liège, Charleroi et Lummen seront plus particulièrement concernés.

Il a patiemment mais sûrement fait son trou au sein des libéraux : David Clarinval est aujourd’hui le principal défenseur de la ligne du MR au sein du gouvernement fédéral. Pour le bourgmestre de Bièvre, c’est le couronnement d’une année 2019 « folle ».

Inscription à la Newsletter

Abonnez-vous et recevez les toutes dernières actualités
(Promotions, actions spéciales, événements, ...)