MaTélé, vendredi 24 juin 2016 - VIDEO

      

    

"Une bonne nouvelle pour les communes sans 4G ou Internet haut débit"

            

     

A l'impulsion du député David Clarinval, le gouvernement fédéral lance un plan d'action pour supprimer les "zones blanches" dans les communes rurales. On commence par l'arrondissement de Dinant.

            

Interview

     

David CLARINVAL: "Cela fait plusieurs années que je me bats pour qu'on mette à l'ordre du jour de l'agenda politique la suppression des zones blanches, à savoir les zones qui ne disposent pas de moyens de télécommunication, Internet, 4G, suffisants pour développer une activité économique ou pour vivre.

     

Le ministre De Croo était étonné quand je l'ai interpellé parce qu'en Flandre, la situation est optimale. La première étape a été de faire établir une carte des zones blanches. Principalement en Wallonie, il y a des zones sans 4G en extérieur, sans 30 mégabits de téléchargement par seconde: c'est une pénalité pour les zones rurales qui par ailleurs paient le même tarif que les autres.

              

     

           

              

Avec le ministre Willy Borsus, nous avons travaillé avec le ministre De Croo, nous avons obtenu ce document de travail très détaillé, avec des carrés de 200 mètres par 200 mètres, qui permet de distinguer quartier par quartier, et cibler là où il y a des soucis.

    

Les solutions ne sont pas identiques partout: cela ne nécessite un investissement massif en ADSL ou en antenne GSM. Le dossier peut connaître une avancée grâce aux nouveautés technologiques: il suffit par exemple d'une bonne ligne Internet pour en faire un signal GSM dans les maisons. L'inverse est vrai: un signal 4G peut être transformé en ligne Internet. Et même une personne isolée peut recevoir une connection GSM par satellite.

    

Le projet du ministre est d'avoir une rencontre avec les 35 bourgmestres des communes concernées. C'est une très bonne nouvelle: ces zones étaient complètement négligées jusqu'à présent.

   

Le ministre De Croo, vu mon implication dans ce dossier, m'a fait une petite faveur: il a suggéré de commencer par l'arrondissement de Dinant. Dès cet été, on pourra avoir une réunion avec les 5 ou 6 communes concernées par des zones blanches sur leur territoire."

     

      

Retrouvez l'intégralité de l'interview filmée en cliquant ici

   

Inscription à la Newsletter

Abonnez-vous et recevez les toutes dernières actualités
(Promotions, actions spéciales, événements, ...)