L'AVENIR, le 30 mai 2015

Projet d'une boucle transardennaise

Une boucle de plus de 200 km devrait relier six communes belges et deux communautés de communes françaises. Le dossier est déposé.

Le projet RAVeL ne date pas d’hier. On en parle depuis une vingtaine d’années déjà. Récemment, l’agence de développement local (ADL) Bièvre et Vresse-sur-Semois a repris le dossier en main, en prenant comme fil conducteur le tracé de l’ancien vicinal qui passait par Bièvre et Vresse-sur-Semois. Si le projet initial était de relier les deux communes de l’Ardenne namuroise, il est apparu intéressant de se raccorder à la piste vélo qui est en cours d’achèvement en France et qui arrive à la frontière de la commune de Vresse-sur-Semois, à hauteur de Bohan. Un partenariat avec la communauté des communes Meuse et Semoy et la Commune de Vresse-sur-Semois a été conclu afin de financer une passerelle qui permettrait de relier les deux véloroutes.

Concernant la commune de Bièvre, c’est le projet du PCDR qui est à la base de la réflexion. Celui-ci consistait, dans un premier temps, à créer une voie lente type pré-RAVeL de Graide-Station à Daverdisse. L’ADL a proposé une liaison entre Graide et la commune de Vresse-sur-Semois afin de permettre aux touristes de la Semois de venir découvrir le plateau de Bièvre.

Avec l’arrivée des appels à projets européens, l’ADL a jugé intéressant d’essayer de coordonner un projet de véloroute avec les communes voisines (Beauraing, Daverdisse, Gedinne et Wellin).

Afin de compléter la boucle, l’agence de développement local a invité la communauté de communes Ardennes Rive de Meuse et la communauté de commune Meuse et Semoy à les rejoindre en vue d’introduire un projet dans le programme transfrontalier Interreg. Les tronçons ont été choisis, le budget global a été établi, des accords ont été signés. Le projet d’une boucle cycliste transardennaise voyait le jour.

L’administration régionale DGO1 de la Région wallonne est partie prenante en finançant la réaffectation du tunnel de Bohan et la construction de la passerelle pour continuer le pont cassé de Membre.

Le projet RAVeL Bièvre – Vresse s’intègre dans un portefeuille de projets Interreg porté par le groupement d’intérêt économique européen «Destination Ardenne» dans lequel se trouvent cinq projets. Parmi ceux-ci, on retrouve notamment un projet de points nœuds et de voies cyclables sur une partie des provinces du Luxembourg et de Namur et un projet marketing sur la mise en tourisme et l’attractivité de l’Ardenne.

Le projet concerne une boucle de plus de 200 km et couvrirait six communes belges (Bièvre, Vresse, Beauraing, Daverdisse, Wellin et Gedinne) et deux communautés de communes françaises. Le budget est estimé à quelque 4 000 000€ en infrastructure. Le dossier vient d’être déposé.

Inscription à la Newsletter

Abonnez-vous et recevez les toutes dernières actualités
(Promotions, actions spéciales, événements, ...)